Glossaire

150 150 Heredis - Help Knowledge Base
« Retour

Glossaire

Vocabulaire informatique lié à Heredis

Arbre: représentation graphique de tout ou partie de la généalogie.
Cloud – nuage – online: est une technologie qui permet de mettre sur des serveurs localisés à distance des données de stockage ou des logiciels qui sont habituellement stockés sur l’ordinateur d’un utilisateur. Cette virtualisation des ressources permet d’accéder à ses données sans avoir à gérer une infrastructure informatique, souvent complexe et qui représente un certain coût. En clair, il permet un enregistrement/sauvegarde en ligne des données via un abonnement gratuit ou payant auprès d’un prestataire. ex: iCloud d’Apple, OneDrive de Microsoft, Google Drive de… Google et bien d’autres.
Disque dur: composant d’un ordinateur qui permet de garder en mémoire votre travail. Il peut être interne à l’ordinateur ou externe.
Dossier: Entité informatique regroupant un ou plusieurs fichiers. On peut y trouver des sous-dossiers. Synonyme : répertoire
Enregistrement: action de valider les modifications effectuées dans le fichier en enregistrant son état actuel sur le disque dur. Le fichier est remplacé à son emplacement d’origine par une nouvelle version de lui-même.
Fichier: Entité informatique contenant un document, un media, une généalogie, etc…
Gedcom: Format d’échange généalogique qui a été mis au point par les Mormons et rend compatibles la quasi-totalité des logiciels de généalogie.
Des données non prévues par la norme GEDCOM sont exportées de manière à ce que l’on retrouve un maximum d’informations contenues dans votre fichier, par exemple des témoins des événements. La plupart des logiciels s’adaptent à ces données supplémentaires.
Généalogie: étude de l’histoire des familles afin d’établir une filiation.
Généalogie ascendante: étude des ancêtres d’une personne
Généalogie descendante: étude des lignées de descendance d’une personne
Mailing: opération de publipostage, envoi par courriel ou voie postale à un ensemble d’individus
Médias: tous les fichiers images, photos, actes, sons, vidéos, etc.. qui sont liés à votre généalogie et enregistrés dans le sous-dossier Media, en plus de leur dossier d’origine sur votre PC
Publication: mise en ligne d’un fichier généalogique et des médias qui lui sont liés afin que d’autres personnes puissent le consulter. Heredis Online est un site de publication des généalogies.
Sauvegarde: Copie délocalisée de données permettant d’assurer l’accès à ces données même en cas de perte des données originales. La sauvegarde crée une copie du fichier original qui n’est pas touché. Heredis Online premium permet de sauvegarder – et récupérer – ses généalogies sur les serveurs Heredis.
Synchronisation USB: Heredis permet, depuis sa version 2014, une synchronisation USB qui s’apparente à une sauvegarde. À la fermeture de la session de travail sur Heredis, le fichier qui vient d’être modifié est automatiquement synchronisé sur la clé ou le disque USB réservé à cet usage… pour autant qu’elle soit branchée.


Vocabulaire liées à la généalogie

Ab intestat: sans qu’il y ait été fait de testament
Agnatique: concerne la lignée masculine, du côté du père
Anthroponymie: étude des noms des personnes. L’onomastique est l’étude de l’origine et de l’évolution des noms propres.
Benjamin: L’enfant le plus jeune de la famille, le dernier né.
BMS: Registre paroissiaux qui désigne les Baptêmes, Mariages et Sépultures
Branche: Partie d’un arbre généalogique ex : branche paternelle c’est la partie du concerne le père
Cadet: enfant né en second
Cognatique: concerne la lignée féminine
Collatéraux: parent descendant d’un ancêtre commun, issu d’une autre branche de l’arbre du personnage central ex : cousin
Cousin germain: cousin issu d’un frère ou d’une sœur du père ou de la mère
Cousin issu de germain: cousin issu d’un cousin germain aussi appelé « petit cousin » ou « cousin remué de germain »
Cousin issu d’issu de germain: cousin issu d’un cousin issu de germain
Enfant adultérin: enfant issu d’une relation extra-conjugale.
Enfant illégitime ou naturel: enfant né hors mariage
Enfant légitime: enfant issu d’un couple marié
Enfant légitimé: enfant devenu légitime à la suite du mariage de ses parents
Enfant reconnu: enfant issu de parents non mariés mais qui le reconnaissent publiquement
Enregistrement: Inscription sur un registre public des actes notariés, permet ensuite de trouver les actes de successions
Fiche Matricule: Fiche de recensement militaire indiquant divers renseignements comme le signalement physique, l’état civil… outil précieux pour connaître les différentes localisations habitées par un ancêtre
Frères/sœurs germain(e)s: enfants issus d’un même père et d’une même mère.
Frères/sœurs consanguin(e)s: enfants nés d’un même père mais de mère différente
Frères/sœurs utérins: enfant issu de la même mère mais de père différent
Grosse: copie destinée au client d’un acte notarié, écrite en plus gros car les notaires faisaient payer à la ligne
Héraldique: étude des armoiries
Implexe: Chacun, dans sa généalogie, à un nombre réel d’ascendants qui est inférieur au nombre théorique d’ascendants car nous descendons plusieurs fois d’une même personne en raison de mariages entre cousins plus ou moins proches, nous sommes alors en présence d’un cas d’implexe. D’où l’importance de mettre en avant les ancêtres ou descendants distincts : lorsqu’ils sont inférieurs aux ancêtres ou descendants trouvés, c’est qu’il y a un implexe.
Mention marginale: inscription faite en marge d’un acte d’état civil indiquant le contenu principal d’un autre acte.
Minute: original d’un acte notarié
Numérotation d’Aboville: numérotation que l’on attribue habituellement à la descendance. Le personnage principal est le n°1, ses enfants 1.1, 1.2…, les enfants du premier enfant 1.1.1…
Paléographie: étude des écritures anciennes
Personnage Racine ou de Cujus: personne dont on établit la généalogie
Quasi-frères/Quasi-sœurs: enfants issus de parents différents mais élevés ensemble.
Sosa Stradonitz: La méthode de numérotation des ancêtres appelée Sosa-Stradonitz, a été définie par Jérôme de Sosa puis par Stephan Kekule von Stradonitz au XIXe siècle. Elle permet de repérer, par le numéro qui lui est attribué, le sexe et la position d’un individu dans l’ascendance en ligne directe (elle ne concerne pas les collatéraux).
Les 3 règles de base de la numérotation Sosa-Stradonitz sont les suivantes :
1. On attribue à tous les hommes un numéro pair, à toutes les femmes un numéro impair.
2. Dans chaque couple le numéro de la femme correspond au numéro de l’homme + 1.
3. On attribue à chaque père un numéro équivalent au double de celui de son fils ou de sa fille.
Table: récapitulatif des actes d’un registre. Table annuelle = récapitulatif des actes de l’année concernée, table décennale = récapitulatif des actes des 10 dernières années.